Bilan du premier trimestre 2020.

Bien que la saison 2020 soit pour le moment en pause, retour sur un début d'année positif.

Les étalons sous les projecteurs.

Ascott des Vaux et Bond Jamesbond de Hay étaient présents à l'annuel Salon des Étalons de Saint-Lô en février dernier.

Au delà des présentations en main ainsi qu'au saut monté, ils ont tous deux pris part à l'épreuve du "Grand Match" durant laquelle s'affrontaient plusieurs équipes de trois étalons. L'imposant Bond Jamesbond s'est offert la victoire au terme d'un barrage imbattable et devant un public endiablé ! Il aura prouvé toute sa rapidité et sa souplesse sur cette piste indoor, de surcroît rétrécie pour l'occasion.

Royan, première semaine : Uneven Sunheup met tout le monde d'accord.

Fin février, une grande partie de la cavalerie a pris le départ vers la tournée de Royan.

D'entrée de jeu, Uneven Sunheup est venue montrer sa grande forme en se classant sur 1m40 avant de remporter son premier Grand Prix 2*, et avec facilité ! Nul doute que la digne fille de Qadillac du Heup démarrait l'année pour en découdre.

Engagées dans le même label, Venus du Reverdy s'est également classée sur 1m30.

Seule cartouche dans le CSI 1*, la prometteuse Coco Girl Kervec démarrait sa saison tranquillement, sur de bonnes notes et avec un sans-faute classé sur 1m30 elle aussi.

De jolis parcours vierges également chez les sept ans, Lady Daki Daya Hay Z et Dolce Vita de Tilenn (CSI YH 7ans).

Royan, deuxième semaine : Début de saison internationale pour les étalons.

Après le Salon de Saint-Lô, c'était au tour d'Ascott des Vaux et Bond Jamesbond de Hay de se démarquer dans le CSI 2* de Royan. Premier Grand Prix de ce niveau (1m45) sous la selle de Bernard pour Ascott et une belle huitième place à la clé, en plus d'une dixième position sur 1m40. Un bon bilan pour ce fils de Diamant de Semilly. Même père et un début de saison tout aussi prometteur pour Bond Jamesbond qui, fraîchement remis de sa superbe victoire au Salon des Étalons, est venu s'offrir un bon classement sur 1m40. Aragon la Garette Z n'était pas en reste dans le CSI 1* : une septième et une treizième places, toutes deux sur 1m30.

Auvers : écourté mais positif pour la jeune génération.

Les circonstances sanitaires actuelles n'auront pas permis à la Tournée des Grêlons de se tenir jusqu'au bout mais Dolce Vita de Tilenn aura tout de même eu le temps de sortir son épingle du jeu. Elle a réitéré les bonnes choses montrées à Royan et s'est offert un nouveau sans-faute dans une épreuve réservée aux chevaux de sept ans.

La suite de la saison est incertaine pour le moment mais le début aura été très positif pour l'ensemble des chevaux !

© photo : Séverine Moronval

Autres actualités

Écurie Briand Chevalier | Le Gué Bernard 22490 Plouër-sur-Rance

© 2017 Écurie Briand Chevalier | Mentions Légales | Réalisé par PEPS

  • White Facebook Icon

Écurie Briand Chevalier

  • White Facebook Icon

Élevage La Garette

  • Blanc Icône Instagram

@ecuriebbc

  • Blanc Icône YouTube

Bernard Briand Chevalier